Nos conseils pour une promenade d’hiver réussie en Ardenne

Vakantiehuis in de sneeuw in de Ardennen

Nos conseils pour une promenade d’hiver réussie en Ardenne

Cet hiver, on a tous envie de prendre l’air et de faire une belle balade en pleine nature. Et quand l’Ardenne se couvre de neige, la destination est toute trouvée ! Comment réussir votre sortie ? Voici nos idées pour prendre soin de vous ET de la nature.

DE LA TÊTE AUX PIEDS

La tête et les pieds doivent être les mieux protégés car c’est par là que l’on prend froid. Alors pensez à garder le front et les oreilles au chaud. Quant aux pieds, il s’agit de les chouchouter puisque ce sont eux qui vous portent. Sachant que les chemins ardennais sont souvent boueux et accidentés en hiver, optez pour des chaussures de marche imperméables et hautes. Elles vous aideront à marcher confortablement et à ne pas vous fatiguer. Si vous préférez des bottes de neige, vérifiez que les semelles soient bien antidérapantes.

Le truc en plus

Si vous chaussures sont basses, il existe des guêtres imperméables très pratiques, à ajouter au-dessus de votre tenue. 

JAMAIS SANS MON SAC A DOS

Marcher avec un sac à dos, c’est important à plusieurs égards. D’abord, vous y glissez votre pique-nique, de l’eau et des mouchoirs (l’air frais fait invariablement couler le nez !). Ensuite, vous pouvez y stocker gants, bonnets, écharpes supplémentaires, voire une tenue de rechange pour les jeunes enfants (invariablement attirés par n’importe quelle flaque ou tas de neige). 

Le truc en plus

Un thermos de soupe fait des merveilles en balade, à tout moment de la journée. Cela réhydrate, réchauffe, cale les estomacs et donne un regain d’énergie (à l’inverse d’une boisson sucrée).

 

Le sac à dos vous permet aussi d’emporter tous vos déchets. Glissez un sac réutilisable vide dans le sac à dos, ainsi les déchets seront séparés du reste de vos affaires. 

Le truc en plus

Les fumeurs auront toujours, toujours un cendrier portable dans la poche.

 

LUMIÈRE !

Pour faire le plein de vitamine D, visez les heures les plus éclairées, entre 12 et 14h. C’est aussi la période habituellement la plus « chaude » de la journée, ce qui est appréciable, surtout avec des enfants. Et ce sont enfin des heures relativement creuses car beaucoup de gens sont attablés à ce moment-là. 

Le truc en plus

En hiver, la nuit tombe vite. Dans les bois, c’est encore plus marquant. En emportant une lampe frontale, vous serez assurés de voir où vous marchez, jusqu’à votre ligne d’arrivée. À faire si vous prévoyez une longue randonnée.

SUIVEZ LES FLÈCHES

Si les chemins sont balisés, c’est pour votre sécurité et celle des animaux de la forêt : cela vous permet d’éviter les trous, marécages ou tourbières ET cela permet de préserver l’habitat de la faune. Alors respectez toujours le balisage, surtout en période de neige. En effet, la neige peut cacher les abris de petits animaux. Et nous savons que vous n’avez pas envie de casser la maison de ces animaux que vous avez envie d’observer.

Chemins, sentiers, GR… comment s’y retrouver ?

Les « sentiers de randonnée » sont réservés aux marcheurs (et aux enfants à vélo en-dessous de 9 ans).
Les « chemins » peuvent accueillir les vélos, ils sont indiqués par des panneaux avec 2 cercles.
Les « sentiers GR » sont des sentiers de Grande Randonnée. Ils peuvent traverser plusieurs pays. 
Pas moins de 30 GR sillonnent la Belgique, dont le célèbre GR 5 qui passe par la Flandre et l’Ardenne.

 

ZONE INTERDITE ? 

Si un accès de randonnée est temporairement interdit, c’est qu’il y a une bonne raison.
Ce peut être pour protéger une réserve naturelle (ex : les Hautes-Fagnes quand l’affluence est trop forte).
Ce peut être en période de chasse.
Ce peut être à la suite d’une tempête, car des branches doivent être dégagées

Quelle que soit la cause, respectez ces restrictions. Elles sont utiles pour vous ET l’environnement.

Le truc en plus

La chasse en Belgique a généralement lieu de fin septembre à fin 31 décembre mais peut se prolonger en raison d'une trop grande population d'une espèce spécifique. Alors vérifiez bien sur le site web de la commune que vous souhaitez visiter ou sur les panneaux à l’entrée des forêts.

À LA RECHERCHE DES ANIMAUX

C’est toujours fascinant de pouvoir observer des animaux sauvages. Le secret, pour avoir la chance de les apercevoir, c’est de rester calme et éloigné. Alors emportez vos jumelles et soyez attentifs aux cerfs, biches, sangliers, lièvres, blaireaux, éperviers… Evidemment, au cœur de l’hiver, ils se font un plus rares mais certains sortent tout de même de leurs abris.


Le truc en plus

Donnez des jumelles légères aux enfants, ils adorent tout observer et cela les motive pour continuer à marcher (testé et approuvé).

Sur la piste des castors

Saviez-vous que les Ardennes abritent des CASTORS ? Ces architectes de la forêt construisent des barrages ahurissants. Vous pouvez par exemple les admirer en randonnée à Achouffe. Et restez toujours à distance car les castors y vivent.

DU PAIN ? NON MERCI

On est vite tenté de nourrir les canards en hiver, au bord d’un lac ou d’une rivière. Les enfants adorent ça. Et pourtant, mieux vaut freiner vos élans. Le pain n’est pas adapté car il n’apporte pas aux canards les nutriments dont ils ont besoin et il se décompose dans l’eau, développant ainsi des bactéries nocives pour la faune aquatique.
Si vraiment vous souhaitez nourrir les oiseaux et les canards au bord de l’eau, jetez plutôt quelques graines adaptées (ex : maïs ou autre céréale).

Ca y est, vous êtes décidés à visiter l’Ardenne cet hiver ? Il ne vous reste plus qu’à suivre vos envies ! Préférez-vous un itinéraire panoramique, une rando sportive, une promenade douce en famille ? Choisissez parmi nos 5 plus belles balades d’hiver en Ardenne. 

Après une promenade à l’air frais, vous savourerez d’autant plus le confort d’un gîte sur place. Et pour encore plus de réconfort, pensez à nos maisons de vacances avec sauna, jacuzzi, feu de bois… 

Choisissez votre confort et savourez un séjour plus relaxant que jamais !
Je choisis mon gîte Ardennes-étape