À Wéris, en Ardenne, on retrouve une promenade facile pour les enfants : la balade des mégalithes. Longue de 5 km, elle amusera les petits et permettra aux parents une certaine tranquillité d’esprit. Les premiers découvriront dolmens, menhirs et de longs chemins sans voiture. Les seconds laisseront gambader leurs petites têtes blondes sans trop se fouler.

Difficulté

Facile

Distance

5 km

Balisage

Départ

Pl. Arsène Soreil, Wéris

En ce lundi matin de mars, je me rends donc à Wéris, dans les Ardennes belges, avec ma fille, Martin Dellicour (photographe nature professionnel) et Magali, notre stagiaire. Après de nombreux mois sans sport, je vous avoue redouter la balade. Entre ma collègue Flore hyper sportive et jeune ( !) qui l’a repérée et m’a annoncé « tu verras, elle est hyper facile ! » et ma fille qui se lasse vite et qui demande en permanence d’être stimulée, ce n’était pas gagné… Et pourtant !

Je me rends tout d’abord à la maison des Mégalithes, achète la carte de la zone à 1,50€ (petit bonus, elle reprend 4 promenades balisées de maximum 8 km) et nous entamons les premiers mètres à quatre. On profite du grand air, de la beauté du village de Wéris et on s’engage entre deux maisons vers le début du balisage. C’est plat, goudronné et verdoyant. Après avoir passé une chaussée assez dangereuse (pas de panique, ce sera la seule route fréquentée que nous traverserons), nous voilà sur un chemin interdit aux véhicules motorisés. Lilou sort de sa poussette et gambade. Quel plaisir de la laisser prendre quelques mètres d’avance ou de retard (si vous avez un enfant de 22 mois, vous savez de quoi je parle !) sans se soucier du danger que peut représenter l’environnement.

Dolmen et menhirs

Nous voilà arrivés au premier point d’intérêt de la balade, le Dolmen nord de Wéris et ses 3 menhirs. Je vous avoue que Lilou ne se soucie absolument pas du côté historique de l’endroit. Elle grimpe, se faufile, se cache, bref : elle s’amuse ! YES ! Pour ma part, je prends le temps un instant de découvrir que les dolmens et menhirs ne datent pas des Gaulois comme de nombreuses lectures de BD m’y ont fait songer. Mais que tout cela date d’environ -3000 avant JC et que ce sont des anciennes tombes collectives ou des lieux de culte. Me voilà moins bête pour tenter ma chance à Questions pour un champion !

Pendant que Martin prend des clichés, nous discutons. Fin connaisseur de la région de Durbuy, il m’indique qu’en plus d’être une promenade facile, elle est également chouette pour faire découvrir les joies du vélo ou du VTT aux jeunes enfants. Nous allons emprunter des chemins faciles et pas trop boueux. C’est l’idéal pour initier les plus jeunes. Super, je note !

Nous continuons notre petit bonhomme de chemin. Lilou se fatigue, je la mets dans la poussette mais les nombreuses pierres sur le chemin font que ça secoue pas mal. Note pour une autre fois, la laisser dans la poussette au début et tenter de la faire marcher sur la partie empierrée.

Après quelques centaines de mètres, nous arrivons au dolmen sud Oppagne. Encore plus de cachettes, d’endroits où se faufiler, où grimper. Et je vous avoue que s’il avait fait quelques degrés de plus, j’y aurais pris mon pique-nique. Quelques arbres doivent assurer un bel ombrage en été et l’endroit est reculé par rapport au chemin de la balade. De quoi profiter un max de la vue !

On reprend la route et ma fille commence à s’ennuyer un peu. Mais que vois-je à terre ? Des empreintes de sabots. On joue aux devinettes, on passe tous les cris d’animaux connus en revue et elle avance sans s’en rendre compte, ce sont de bonnes astuces pour donner envie aux enfants de marcher!  L’environnement est sympa avec les portiques végétaux qui doivent être magnifiques lorsque la nature se réveille. On papote, on observe d’autres promeneurs au loin avec leur chien, le temps passe vite, très vite. On arrive presqu’à la fin de la balade dans cette agréable région de Durbuy. On retraverse cette méchante chaussée dangereuse avec précaution, et nous voilà de retour dans le village de Wéris. On voit des perce-neiges, quelques chiens et surtout de magnifiques bâtisses en pierre de pays. Je les admire et commente les rénovations avec Magali pendant que Lilou dans sa poussette commence à fatiguer. Nous terminons la promenade sur une belle place affichant les différentes balades pédestres et cyclistes à faire dans le coin et une magnifique fontaine. En été, l’endroit doit être idéal pour se rafraîchir.

En conclusion

La balade est terminée et si je devais la résumer, je dirais qu’avec un petit bout de 22 mois elle est idéale pour l’enfant et sympathique pour les parents. Notez tout de même que certains passages secoueront vraiment fort votre chérubin s’il est dans la poussette. Par contre, pour les têtes blondes un peu plus âgées, je conseille de faire celle de 8 km au balisage bleu, également disponible sur la carte vendue 1,50€. En effet, Martin m’indique que les points de vue sont plus beaux et plus impressionnants et qu’on passe en forêt, petit manque dans cette balade.

Je conclurai en vous incitant à vous promener en Ardenne. Consultez-les différentes balades, choisissez la promenade idéale en fonction de vos envies et de votre niveau et surtout partagez votre expérience avec nous ! On ne demande qu’à connaitre vos bons plans !

A bientôt !

Points forts

  • Plat
  • plusieurs routes ne sont pas accessibles aux voitures,
  • menhirs et dolmens à voir

Points faibles

  • On ne va pas en forêt
  • peu de variétés des paysages

Bon à savoir

  • Carte explicative en vente à la maison des Mégalithes pour 1,50€
  • Si vous avez un smartphone, voici un lien pour avoir toutes les informations concernant la balade